archives

Vie municipale

Journal 2010

Journal 2011

Journal 2012

Journal 2013

Journal 2014

Journal 2015

Conseil 98-2001

Syndicats 2001

Paul Régerat

Elections

Législatives 2002

Cantonales 2004

Référendum

Législatives 2007

Président. 2007

Municip. 2008

Europeen. 2009

Cantonales 2011

Législatives 2012

Président. 2012

INSEE 1999

Ecole

2008-2009

2010-2011

2012-2013

2013-2014

S.I.A.D

La Com Com 1

La Com Com 2

La Com Com 3

Bocage Sud

Statuts.pdf

SICTOM

Redevance communale

Création TEOM

TEOM depuis 2002

Foot

M.Hélène

Diaporama

 

 

plan du site

L'Intercommunalité,
ou la Communauté de Communes.

Page 1 2002-2003 Extraits du bulletin municipal de Rocles
Page 2 Juillet 2003 Extraits du Journal "AGIR"
de la section PCF du Montet
Cette page Dernier trimestre 2003
Premier trimestre 2004
Extraits du Journal "Les échos du Montet"
soutien de l'ex-conseiller Général Y.Simon, U.M.P

Page 3 : Extraits du Journal "Les échos du Montet", soutien de l'ex-conseiller Général Y.Simon, U.M.P / Dernier trimestre 2003

Intercommunalité : « BOCAGE SUD » est né !

Le vendredi 25 juillet, une dixième commune a approuvé en Conseil municipal le projet de périmètre (arrêté par le Préfet) de la Communauté de Communes « Bocage Sud ».
Ainsi, avec 10 avis favorables exprimés démocratiquement, sur 14 communes au total, le « Bocage Sud » va pouvoir se consacrer à la mise en place d'actions nouvelles financées par le Conseil général, le Conseil régional, l'Etat et l'Europe.
Avant d'approuver le nouveau plan d'action de la Communauté, il sera nécessaire d'installer le Conseil communautaire.

De nombreux écrits, plus ou moins exacts, ont été publiés au sujet de l'intercommunalité dans le Bocage.
Il convient, par soucis de vérité, de faire un bref rappel historique.

En 1992, le Canton du Montet projette la mise en place d'une intercommunalité à vocation économique.
Après de longs mois de discussion, le SIAD du Montet voit le jour le 1" janvier 1994. Nul ne peut contester son efficacité durant ses 8 années d'activités (65 MF de travaux, dont 20 MF de subventions et 35 MF travaux générés par l'action intercommunale).

En 1999, la Loi Chevènement précise les contours de l'intercommunalité à fiscalité propre (les premiers textes datent de 1992). En Allier, le Président du Conseil général de l'époque souhaitait que soit reconnu le «Pays d'Allier», composé d'une dizaine de Communautés de Communes regroupant de 25 à 30 communes. Cette configuration n'était certainement pas étrangère à des visions politiques...
Ainsi, et contrairement à beaucoup de départements français, l'Etat, en accord avec le Conseil général a refusé la transformation de SIAD en Communautés de Communes.
Pour forcer la main aux élus locaux du Bocage, le Conseil général a fait appel en 2000 au GERER (cabinet d'étude présidé par un député de l'Allier)... échec retentissant !
Fin 2000, les Conseillers généraux de Souvigny et de Bourbon publient, sans concertation un périmètre intercommunal englobant une partie du SIAD du Montet.

La majorité des élus du SIAD du Montet a souhaité que l'existence économique du Pays du Montet démontrée par le Professeur DIRY sort validée.
Ainsi, des hypothèses ont été émises avec différentes communes et intercommunalités voisines.

Au final, le périmètre « Bocage Sud » confortera le centre bourg « Le Montet/Tronget » et les communes environnantes.
Avec 6 500 habitants et différents programmes de financement,

Il est possible d'envisager une nouvelle dynamique favorable à l'économie locale, à l'aménagement du territoire et au bien être des habitants.
Merci à tous les élus qui se sont battus pour la reconnaissance de « Bocage Sud ».

séparation de paragraphe

Page 3 : Extraits du Journal "Les échos du Montet", soutien de l'ex-conseiller Général Y.Simon, U.M.P / 1er trimestre 2004

« Bocage Sud » est opérationnelle depuis le 1" janvier 2004.

A bulletin secret, les délégués des communes ont élu le bureau de la communauté de communes le 5 janvier 2004.
Le bureau est ainsi composé de :

Les autres membres du bureau représentent chaque commune, soit au total 14 membres.

Le 12 janvier, 5 commissions thématiques ont été mises en place.

Chaque délégué siège dans 2 commissions.
Les taux d'imposition de « Bocage Sud » ont été votés à l'unanimité et permettront une rentrée financière de l'ordre de 100.000 €uros soit en moyenne 14,5 €uros par habitant.
Les biens du SIAD ont été transférés à « Bocage Sud » pour une valeur initiale de 335.000 €uros et au Syndicat Intercommunal à Vocation Unique (SIVU) pour 226.000€ (centre de secours).
Alexandra LAIRE est confirmée dans son emploi d'animatrice, Sylvain CLAIR occupera le poste d'emploi-jeune chargé de l'informatique et Annie GUILLOT assurera le secrétariat.

 

Le 26 janvier, les commissions 2 et 3 se sont réunies pour préparer la mise en place d'une charte architecturale et paysagère. Elle ouvrira droit à différentes aides et mettra à niveau la charte de développement engagée en 2000 qui contractualisera les actions subventionnables avec le Département, la Région, l'Etat et l'Union Européenne.

Dans le secteur de l'habitat une nouvelle OPAH est envisagée à partir de 2005. En 2004, les permanences du Pact Arim continueront chaque 4ème mardi matin au centre multimédia du Montet.

Le 26 janvier, les délégués des 7 communes dépendant du centre de secours se sont réunis pour mettre en place le SIVU chargé du centre.
Ont été élus membres du bureau :

Le SIVU aura pour principale mission le remboursement des annuités d'emprunt restantes.

Le SIAD du pays du Montet aura été à l'origine de plus de 10 millions d'euros d'investissements depuis 1994.
Le montant des biens transférés a été arrêté à 561.000 €uros par les services de la perception.
Forts de cette expérience, nous sommes très confiants dans " Bocage Sud » qui privilégiera l'investissement local.


Pour en savoir plus sur Bocage-Sud, rendez-vous sur le site de la Communauté de Communes

Site de Bocage-Sud Bocage Sud


haut de page Haut de page

Suite de l'historique de la Communauté de communes